Mot de passe oublié ?


LE COMMENTAIRE DE TEXTE

Le but d'un commentaire est de proposer une analyse, une interprétation littéraire d'un texte. Cette analyse doit être bien structurée, en deux ou trois grandes parties cohérentes, et s'appuyer sur des procédés stylistiques identifiés au préalable lors de l'étude du texte au brouillon.

RETENIR CES DIFFÉRENTES ÉTAPES 

• LECTURE(S), PREMIÈRES IMPRESSIONS,
• ÉTUDE APPROFONDIE AU BROUILLON
• REGROUPEMENT DES IDÉES DANS UN PLAN PRÉCIS
• RÉDACTION

ÉTAPE 1 : LECTURE(S), PREMIÈRES IMPRESSIONS (≈ 15-20 minutes)


• Avant de lire le texte, s'intéresser au paratexte1 qui peut délivrer des indices précieux sur le courant littéraire, le thème, l'objectif... Lire attentivement le texte, plusieurs fois. Quel est son thème ? Son propos général ? Son rythme ? Quelle en est la tonalité d'ensemble, la couleur (tristesse, gaîté, solennité, lourdeur...)? Effectuer des premiers repérages et prises de notes : quelque chose vous a-t-il sauté aux yeux à la lecture (un procédé massivement employé, des répétitions, une singularité dans le style...)

Toujours se demander pourquoi on vous a donné cet extrait et pas un autre : quel est l'intérêt de ce texte, sa vocation : dénoncer ? Faire rire ? Émouvoir ? Faire réfléchir ? … Ces questionnements vont vous aiguiller pour définir une problématique2.

1 Introduction explicative, date à laquelle l'oeuvre a été écrite, auteur, genre (roman, poésie, théâtre, essai...), objet d'étude auquel le texte est rattaché.
2 La problématique est en quelque sorte le fil conducteur de votre commentaire. Elle interroge l'objectif principal du texte. Par exemple : en quoi l'ironie permet-elle à Voltaire de dénoncer la guerre ?


ÉTAPE 2 : ÉTUDE APPROFONDIE AU BROUILLON (≈ 1h30-2h)


Entrez dans le détail. Plus vos analyses au brouillon seront détaillées, plus vous aurez de matière et plus les regroupements d'idées se feront naturellement.

Ce qu'il faut observer : vocabulaire(péjoratif, mélioratif, familier, soutenu, champs lexicaux,...), ponctuation (abondante ou non → rythme lent ou rapide, haché, affective ou non (points d'interrogations, d'exclamation...), images/figures de style, registre(s)/tonalité(s), pronoms, temps/modes utilisés et valeurs, versification (si poésie), points de vue (si narration), procédés théâtraux (si théâtre)...

Méthode 1 : l'étude linéaire

Au préalable, comprendre la cohérence d'ensemble du texte, tâcher de délimiter des parties si cela est possible.
Ensuite, faire une analyse phrase par phrase voire mots par mot. Cette méthode est un peu longue mais a pour avantage de tout quadriller. Au fur et à mesure de l'étude, les idées directrices se dégagent. N'hésitez pas à les noter en marge du texte lorsque vous les repérez ou à opter pour un système de couleurs de manière à faciliter les regroupements ultérieurs (voir étape 3).

Méthode 2 : le tableau

Cette méthode peut vous rassurer si vous n'êtes pas très à l'aise dans l'exercice du commentaire. Vous pouvez par exemple choisir ce modèle :

Repérages/Relevés Analyses Interprétations
Citations de passages courts. Identification de procédés, effets recherchés... Rattacher cela à une idée générale, à une intention de l'auteur.

Méthode 3 : tous azimuts

En vous fiant à vos impressions de lectures, vous avez d'ores-et-déjà pu identifier des pistes intéressantes (par exemple la tonalité d'un texte, ou alors un thème récurrent, ou encore une particularité propre à l'extrait). Développez cette/ces piste(s) grâce à une analyse du texte en diagonale (en gardant toujours en tête l'idée de repérages, d'identification de procédés, d'interprétation bien sûr...)


ÉTAPE 3 : REGROUPEMENT DES IDÉES DANS UN PLAN PRÉCIS (≈ 15-20 min)


• Définir les axes de lecture (= les idées directrices).
Si vous avez bien étudié le texte au brouillon, ces axes s'imposent de façon évidente.

Les classer du plus évident (ou du plus général) au plus recherché.

Exemple :
I] nature du texte (= qu'est-ce que c'est que ce texte?);
II] Effets recherchés ;
III] Objectifs réels du texte.


• Regrouper les analyses et idées se rattachant à chacun de ces axes et les regrouper en deux ou trois idées support (=vos sous-parties)

• Enumérer en prise de note les procédés et illustrations dans chacune des sous-parties correspondantes.
I] Axe 1
1) Idée support 1
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
2) Idée support 2
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
3) Idée support 3
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
II] Axe 2
1) Idée support 1
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
2) Idée support 2
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
3) Idée support 3
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
III] Axe 3
1) Idée support 1
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
2) Idée support 2
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple
3) Idée support 3
Procédé/relevé 1 + analyse + exemple
Procédé 2/relevé 2 + analyse + exemple
Procédé 3/relevé 3 + analyse + exemple

PLUS VOTRE PLAN SERA DÉTAILLÉ, PLUS LA RÉDACTION SERA FLUIDE.


ÉTAPE 4 : RÉDACTION (≈ 1h30)


Règles de construction :

• Chaque grande partie doit être distinguée par un saut de ligne.
Introduction Saut de ligne Axe 1 Saut de ligne Axe 2 Saut de ligne Axe 3 Saut de ligne Conclusion

• Chaque début de paragraphe doit commencer par un alinéa de deux ou trois carreaux (Si un axe comporte trois sous-parties, il sera donc composé d'un bloc de trois paragraphes, que l'on peut repérer grâce aux alinéas.

• Un paragraphe doit idéalement se construire selon ce modèle :
- On énonce l'idée générale
- On l'explique en s'appuyant sur un/des procédé(s)
- On l'illustre par un/des exemple(s)


L'INTRODUCTION

RETENIR LA RÈGLE DES 5 P
Présentation générale de l'auteur
Présentation générale de l'oeuvre
Présentation générale de l'extrait
Problématique
Plan


LA CONCLUSION

Reprise du raisonnement
(Résumé rapide des trois axes répondant à la problématique.)

Ouverture
(sur un autre ouvrage du même auteur répondant aux mêmes questionnements par exemple, ou sur un texte auquel l'extrait étudié vous a fait penser...)



Mentions légales