Mot de passe oublié ?


LE COMPLÉMENT DU NOM (CDN)


Qu'est-ce que c'est ?

Le Complément du nom (CDN) est une expansion du nom, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un groupe de mots qui vient compléter le nom, apporter des précisions sur ce dernier. Il est précédé généralement d'une préposition (de, à, en, du, aux, avec, sans, pour, …).

Exemples :

Les gens de Brest sont fiers de leur ville. (le CDN « de Brest » vient compléter le nom « gens ».)

La maison sur le lac est construite sur pilotis. (le CDN « sur le lac » vient compléter le nom « maison »).

Dans certains cas toutefois, il suit le nom directement, sans qu'une préposition ne le rattache au nom dont il dépend :

Exemple : Au supermarché, j'adore le rayon boucherie.(= le rayon de la boucherie)

Il peut être supprimé sans que la phrase soit grammaticalement incorrecte ; néanmoins, il délivre souvent des informations importantes pour la compréhension globale du propos.

Exemple : La mère de Léo s'appelle Ludivine.(si on supprime ici le CDN « de Léo », la phrase perd de son sens premier, même si la construction reste correcte).


Sous quelle forme peut-on le trouver ?

Un nom propre
Exemple : Le chien d'Irène s'appelait Chouquette.

Un groupe nominal (GN)
Exemple : Le chien de ma grand-mère s'appelait Chouquette.

Un pronom
Exemples : Le chien de celle-ci s'appelait Chouquette.

Le garçon dont je suis la marraine s'appelle Bastien.(« dont » est un pronom relatif CDN car on pourrait dire « Je suis la marraine du garçon qui s'appelle Bastien ». Or, « dont » est mis pour « le garçon ».)


Un verbe à l'infinitif ou un groupe infinitif
Exemple : Ma poêle à frire doit être remplacée.

Un adverbe
Exemple : Ces amis de toujours se retrouvent dans la même classe.


REMARQUE :
Un même groupe nominal peut comporter plusieurs compléments du nom.


Exemples :

• La chemise à fleurs de mon père est jolie. (les deux CDN «  à fleurs » et « de mon père » dépendent ici du nom « chemise »)

• La chemise à fleurs de mon père de cœur est jolie. (« chemise » comporte ici deux CDN « à fleurs » et « de mon père de cœur » et le groupe « de mon père de cœur » forme un nouveau groupe de nom (« père ») + CDN (« de cœur »)


ATTENTION !

Il ne faut pas confondre CDN et COI (complément d'objet indirect). En effet, tous deux peuvent répondre à la question à qui, à quoi, de qui, de quoi ...? Pour ne pas les confondre, il faut bien repérer la nature du mot dont ils dépendent : le CDN, comme son nom l'indique, est un complément attaché au NOM tandis que le COI est un complément essentiel du VERBE.

Exemple 1 : La lettre de Cédric est bien écrite. (Dans cette phrase, « de Cédric » dépend du nom « lettre » et non du verbe « être écrit » (La lettre de qui ? de Cédric). Il s'agit donc d'un complément du nom.)

Exemple 2 : Nous écrivons une lettre à Cédric. (Dans cette phrase, « à Cédric » dépend du verbe « écrire » et non du nom « lettre » (Nous écrivons à qui ? à Cédric). Il s'agit donc d'un COI (et plus exactement d'un COS car la phrase comporte déjà un COD).)

Il ne faut pas confondre CDN et apposition. En effet, l'apposition ressemble au CDN car elle est parfois précédée de la préposition « de » et dans ces cas-là, elle suit un nom. Pour éviter la confusion entre les deux, il faut se rappeler que le nom et l'apposition désignent la même réalité alors que ce n'est pas le cas pour le nom et le CDN.

Exemple 1 : Cet étourdi de Pierre a encore oublié ses clefs au travail. (Dans cette phrase, « de Pierre » est une apposition. En effet, on aurait pu dire « Pierre, cet étourdi, a encore oublié ses clefs. ». En d'autres termes, « Pierre » et « cet étourdi » désignent la même réalité, la même personne.)

Exemple 2 : Le père de Pierre a oublié ses clefs. (Dans cette phrase, « de Pierre » est un CDN car « le père » et « Pierre » désignent deux personnes (donc deux réalités) différentes.)



Exercices





Mentions légales